Biographie

IMG_2390

Caroline Morneau, mieux connue sous le pseudonyme MORNO, est née en 1971 à Montréal. Elle développe très tôt un penchant marqué pour les arts. À l’adolescence, ne connaissant pas l’existence des cours d’arts plastiques, elle s’inscrit à l’option danse au CÉGEP Saint-Laurent, à Montréal, afin de combler son besoin de s’exprimer. Un jour, tout en se rendant à ses cours, elle fait un détour par le département d’arts plastiques. C’est alors le coup de foudre! À la session suivante, elle devient étudiante en arts plastiques au CÉGEP Lionel-Groulx, à Sainte-Thérèse. Preuve de son engouement et de sa passion : elle déménage tout près de l’établissement et devient représentante de son département.

Revenue à Montréal après sa formation, elle exerce son art à titre de peintre scénique, ce qui consiste à réaliser des effets spéciaux dans la production de décors pour la télévision et le cinéma, ainsi que du faux fini pour des endroits publics et des résidences. Après sept ans d’expérience, tout d’abord en tant que peintre scénique, puis en tant que chef peintre, elle maitrise un ensemble de techniques d’expression picturale qu’elle applique maintenant au développement de sa propre production.

Depuis qu’elle a volontairement quitté la peinture scénique, elle consacre tout son temps à sa création personnelle, et vit de son travail d’artiste-peintre en vendant ses œuvres, tout en participant aux multiples évènements de son milieu. Elle peint à différents endroits, tels qu’à Montréal, à Paris, à Cuba, au Mexique et aux États-Unis. Elle expose à Montréal et aux environs, et à Paris, dans une panoplie d’endroits, tels que restos, bars, galeries d’art, salles de spectacles, halls de théâtre, salles de réception, salles de bal, milieux industriels, émissions de télévision, publicités, festivals, salons, etc.

MORNO est un pilier de la peinture en direct. En plus d’avoir participé à d’innombrables évènements de peinture en direct (soit pour le spectacle, soit pour diverses activités-bénéfices), elle a organisé et tenu la soirée de peinture en direct au Lounge Bar Billard, Boul. Noir pendant 3 ans et demi. Cinq peintres différents se partagent l’affiche tous les jeudis. Son plus grand plaisir : faire découvrir aux gens la réalisation de tableaux et surtout être témoin de leur fierté et de leur fébrilité à l’achat d’une première toile. Elle réalise ce rendez-vous hebdomadaire avec succès au nom de l’art, pour rendre la culture accessible et pour intégrer l’art dans le quotidien de tous.

À partir de 2000, elle participe au projet « PAX – Le monde en évolution », de l’auteur Michel Lefebvre, grâce à une bourse du Conseil des Arts du Canada. Son travail pictural est amplement documenté et numérisé pour servir la création d’une fiction web en cours de réalisation.

Durant cette même année, elle crée la performance 33Tours, formée par trois peintres, dont elle-même, qui peignent sur un énorme support transparent, allant du plancher au plafond et d’un mur à l’autre, où est projetée, par une vidéaste, une vidéo d’art. Comme le projecteur est placé derrière les peintres, des ombres chinoises sont ainsi superposées à l’image et les spectateurs sont situés de l’autre côté de l’écran. Le tout est réalisé en collaboration avec un D.J. et, à l’occasion, avec un musicien. L’œuvre produite prend la forme d’un film doublé d’un rêve.

En 2008, Caroline fonde, en collaboration, la L.I.P (Ligue d’Improvisation Picturale) de Montréal, maintenant connue sous le nom de V.I.P. (Virus d’Improvisation Picturale).

Publicités